jump to navigation

Des AbriBus Équipés d’Écrans Interactifs pour Avatar (par JC Decaux) décembre 8, 2009

Posted by Philippe Gauvin in "panneaux extérieurs", affichage numérique Québec, interactive, jc decaux.
add a comment

Très cool. Intéressant de pouvoir calculer la réaction durant la campagne et peut-être l’optimiser, exactement comme le permet le web.

Quelques nouvelles en bref novembre 24, 2009

Posted by Philippe Gauvin in "panneaux extérieurs", advertising, dailydooh, DOOH, google maps, interactif, interactive, montreal, social media, times square.
add a comment

Moins de temps pour updater ce blog, voici donc une liste de quelques trucs qui ont retenu mon attention dernièrement.

Jimmy Abraham quitte BroadSign pour Neo

VP IT, Support & Deployment, Jimmy était probablement une des plus importantes ressources techniques de BroadSign. Neo étant un des plus important clients de BroadSign, il est un peu difficile de juger de l’effet de son départ. Pour avoir cotoyé Jimmy chez BroadSign, il est définitivement une excellente acquisition pour un groupe comme Neo ayant des opérations partout dans le monde et connaissant une des meilleurs croissances de l’industrie. Bonne chance Jimmy !

Monster Media gagne le DIGI Award de meilleur contenu interactif … avec ça

100% pas impressionné, un concept dépassé et relativement mal exécuté selon moi. Je ne sais pas qui sont les juges ni quels sont leur critères, mais cela en dit beaucoup sur l’état de l’industrie par endroit. 5/10.

Utilisation de UGC en affichage numérique (par Manolo de DailyDOOH)

Présentation intéressante de plusieurs projets d’affichage numérique où du contenu généré par les utilisateur a été utilisé.

Campagne interactive pour le DROID à Times Square

Très cool !

 

 

 

Bisbille en affichage au Québec : Newad vs Rouge/Chapter66 août 12, 2009

Posted by Philippe Gauvin in "panneaux extérieurs", advertising, affichage, COMB, newad, placement publicitaire, power media.
1 comment so far

Après sa querelle juridique avec Power Média, Newad annonce qu’elle s’oppose aux demandes d’adhésion récentes de Rouge Média et de Chapter 66 auprès de COMB : Canadian Outdoor Measurement Bureau.

Montréal, le 12 août 2009 — L’entreprise NEWAD annonce qu’elle s’oppose aux demandes d’adhésion récentes de Rouge Média et de Chapter 66 auprès de COMB, en raison du fait que celles-ci agissent en violation des droits publicitaires exclusifs de NEWAD. À cet effet, NEWAD a intenté des procédures d’injonction contre Rouge Média et Chapter 66 afin de mettre fin à ces pratiques illégales. Par ces procédures, NEWAD demande à la Cour d’enjoindre à Rouge Media et à Chapter 66 de cesser toute sollicitation des établissements sous contrat publicitaire exclusif avec NEWAD et de retirer toutes bannières publicitaires installées par Rouge ou Chapter 66 dans ces établissements. NEWAD a d’ailleurs récemment obtenu une ordonnance similaire dans une autre affaire contre la compagnie Power Médias, pour le même type de violation.

«NEWAD, première compagnie d’affichage intérieur à se joindre à COMB en 2004, a investi beaucoup de temps et d’argent pour développer la méthodologie de comptage d’impressions TraffikMD qui est devenue le standard de l’industrie en 2005. Nous sommes ouverts à l’utilisation de cette méthodologie par tous les joueurs de l’industrie, incluant évidemment nos compétiteurs. Toutefois, nous nous opposons à toute demande d’octroi de licence d’utilisation de Traffik par des compagnies qui contreviennent à nos droits et qui ne respectent pas les ententes préalablement établies», affirme Michael Reha, Président de NEWAD.

Comme quoi il est plus facile de contrevenir aux acquis et aux droits de NEWAD que de se joindre aux standards d’une industrie où ils sont un joueur important.


Un premier LED à PierreFonds pour Astral Média mars 30, 2009

Posted by Philippe Gauvin in "panneaux extérieurs", affichage, astral, billboards, publicité, québec.
add a comment

6 semaines après le dévoilement au média de son plan d’affichage numérique extérieur, Astral inaugure le premier écran du réseau aux abords de l’autoroute 13 à Pierrefonds.

led, astral, affichage numérique

L’écran LED de 14′ par 48′  est opérationnel jour et nuit depuis samedi et présente les campagnes de General Motors, Fédération des producteurs de lait du Québec, BCBG Max Azria, Hershey, Sony, Piscines Trévi et Yoplait. D’ici le début de mai, le réseau devrait compter 10 écrans du genre.

En pleine récession, il est encourageant de voir ce type d’investissement en affichage numérique extérieur.

led, astral, affichage numérique

Location, location, location == information décembre 22, 2008

Posted by Philippe Gauvin in "panneaux extérieurs", billboards, contexte, geosocial, google maps, marketing, newad, zoom, zoom média.
2 comments

Un article de MediaPost partagé par mon ami David Haynes (on aime le nouveau layout du blog) m’a fait réfléchir sur l’information géo-contextuelle disponible pour les publicités en lieu public et sur la valeur de cette information pour les annonceurs (meilleur ciblage) et les opérateurs de réseaux (meilleur CPM).

La ciblage géographique standard permet de placer des publicités dans des endroits publics selon les résultats de sondages démographiques effectués. Il y a une valeur prouvée à cela et c’est à la base de l’offre de compagnies comme Zoom et Newad. Il y a des coûts associés à ces sondages et l’étendue de chickengps21 l’information recueillie est selon moi plus étroite que ce qui est disponible. De plus, elle n’est pas disponible en temps réel pour s’ajuster aux courants, tendances et événements du moment.

Prenons l’exemple d’un écran diffusant des publicités dans un café ou dans un guichet automatique. Sa valeur se trouve augmenté si on en connaît plus sur son environnement immédiat : quelles communautés sont présentes dans les environs, quels événements corporatifs auront lieux dans les prochaines semaines, quelles compagnies ont des bureaux à proximité, quels sports se pratiquent aux alentours, quels spectacles se produiront dans les prochaines semaines, etc. En déterminant le contexte géo-social de l’écran, on peut augmenter la valeur du placement.

C’est bien beau sur papier, mais on fait ça comment ? Je crois que c’est là qu’il y a une opportunité intéressante en ce moment. Il y a actuellement une énorme quantité d’informations disponibles sur le web dans les réseaux sociaux, sites de références de restaurants et de bars, sur Google Maps, dans des sites consacrés aux sports, dans des calendriers de spectacles, etc.

Il est donc tout à fait imaginable de concevoir une application regroupant et surveillant cette information en temps réel et permettant de savoir que tel endroit est couramment fréquenté par tels groupes de personnes, qui sont les Influents (pour reprendre le terme de NewAd) de ce groupe, leurs habitudes, leurs conversations autour de l’endroit, quels événements et artistes sont populaires, etc. Une publicité extérieure (statique ou numérique) conçue à partir de ces facteurs aura probablement plus d’impact là que sans cette information. C’est aussi (et encore plus) valable pour le contenu non-publicitaire destiné à attirer le regard.

Prenons l’exemple d’un lobby d’hôtel, où la publicité de Nike pourrait indiquée la présence d’un magasin tout proche, un événement sportif dans lesugasp-locationbased-demonstrator jours à venir ou une publicité de HP visant les participants à une conférence ayant lieu tout près. Dans un café situé près de 3 compagnies oeuvrant dans le jeux vidéos, on peut supposer que des publicités ciblant les développeurs de jeux et les testeurs seront efficaces.

Une compagnie qui utilise déjà ce concept, quoique de façon manuelle, est Danoo. Danoo utilise dans un premier temps le site de quotation Yelp pour déterminer les endroits les mieux quotés (cafés, boulangerie, pizzeria, etc.)logo par les utilisateurs dans un certain périmètre et y installer des écrans. Danoo utilise ensuite 3 façons d’offrir du contenu contextuel adapté:

  • Un éditeur local par ville pour s’assurer que les messages régionaux sont appropriés pour l’endroit
  • L’adresse IP du Media Player pour déterminer la zone (pas très précis mais quand même)
  • Une interface permettant au propriétaire de l’établissement de créer son propre contenu pour la partie de la boucle qui lui est réservé

Un acheteur média pourait ultimement effectuer une recherche sur un réseau publicitaire (ou une aggrégation de réseau à la SeeSaw) selon différents critères pour rejoindre sa démo. Sa recherche serait ensuite comparée aux données amassées en temps réel par une application de recherche d’info géo-sociales pour produire le plan d’achat média.

Seesaw offre le Life Pattern Marketing:

the practice of placing companies’ brand messages on digital screens and billboards that are located where busy people really are: Out and about, living their daily lives.

En plus de savoir quels endroits sont fréquentés, on veut selon moi savoir qui sont les gens qui les fréquentent. Les clients d’un Gym d’un quartier sont différents de ceux d’un autre, même chose pour les bars et restos d’un secteur.

PlaceCast offre un service du genre, quoique le niveau de détail  sur leur façon de faire est faible.

L’idée est évidemment valable pour tout ‘out-of-home media’, pas seulement l’affichage numérique.

Entrevue avec Michael Terni de iGotcha Media novembre 28, 2008

Posted by Philippe Gauvin in "panneaux extérieurs", affichage numérique Québec, i-gotcha, interactif, interactive, interface, marketing, montreal, publicité, québec, vente au détail.
1 comment so far

Je crois que la population en général s’attend de plus en plus à jouer un rôle actif avec les technologies l’entourant et c’est pourquoi je m’intéresse particulièrement au côté interactif de l’affichage numérique, que ce soit pour des applications d’orientation, d’information, de support à la vente ou de « branding ».

J’avais bien aimé l’application interactive Koodo dans le métro et je suis donc allé rencontrer le trèsigotcha-interactive-bus-shelter sympathique Michael Terni de iGotcha pour lui parler de tout ça. Mon enregistreur MP3 a décidé de me faire défaut cette journée là, vous aurez donc droit à une libre retranscription de notre rencontre. [NDLR: Je dis n’importe quoi, j’ai pas de micro sur mon lecteur MP3.]

Qui est Michael Terni ?

Ingénieur mécanique de formation, j’ai démarré iGotcha avec Greg Adelstein en 2005 en déployant un réseau de WebPads, un service donnant accès à Internet gratuitement dans des lieux publics (café, restaurants) et supporté par la publicité.

Quel est le rôle de iGotcha dans la campagne Koodo interactive du métro ?

Nous sommes le fournisseur de technologie, donc toute l’intégration, la conception et le design des bornes ainsi que la gestion du réseau. metro-place-des-arts-lumiquais-user

Quel plateforme utilisée vous pour la gestion du contenu et du réseau ?

Nous avons notre propre solution de gestion. Je dois t’avouer que je n’ai pas encore été impressionné par les applications que j’ai vu et notre application est parfaitement adaptée à nos besoins. Nous avons 3 développeurs à temps plein et notre application roule sur Windows et Linux. Nous l’adaptons au besoin de nos clients, ce qui serait difficile, voire impossible avec une application commerciale. Nous supportons la version 10 de Flash, permettant aux annonceurs ou aux agences de ré-utiliser ou d’adapter du contenu déjà développé.

[NDLR: Le support de Flash 10 est pratiquement essentiel selon moi. Il est pratiquement impossible de justifier les coûts reliés à la re-création de contenu pour une version antérieure de Flash.]

Parlons des chiffres des kiosques Koodo …

  • Une moyenne de 94 sessions par kiosques par jour
  • Un temps moyen d’utilisation de 2 minutes 20 secondes
  • 3.7 heures d’utilisation en moyenne par kiosque par jour

On discute fréquemment des difficultés de mesurer l’audience en affichage numérique, qu’en est-il pour le côté interactif de l’ADN ?

De part sa nature même, l’interactif est évidemment beaucoup plus simple à mesurer. On peut y évaluer le nombre d’interactions, les contenus les plus populaires, la durée de l’interaction, et bien plus. L’information amassée peut par la suite être utilisée pour recontacter l’usager avec une offre ou une promotion ciblée si ce dernier a laissé des information de contact.

[NDLR: Je connaissais la réponse à ma question, je l’avoue.]

Par contre, j’entends régulièrement que les passants ne sont pas enclins à laisser leur information de contact dans un lieu public. Avez-vous des chiffres pouvant réfuter cette affirmation ?

Lors de notre projet pilote avec MétroMédia, 40% des utilisateurs ayant interagi ont laissé une adresse de courriel valide.

[NDLR: C’est énorme selon moi]

Voyez-vous beaucoup d’autres projet du genre dans les mois à venir ?

rbkcustom-kioskNous venons de terminer une installation non-interactive pour la boutique le Château du Centre Eaton de Toronto, nous avons créer une application interactive informant sur les dangers de la malbouffe à l’hôpital Ste-Justine, une pour un centre de congrès au Massachussets, des kiosques pour Reebok et [le reste de notre discussion est confidentiel pour l’instant ;-)].

Où y a-t-il le plus de potentiel pour des applications interactives selon vous ?

D’abord, dans la conversion de réseau d’affichage existant. Un réseau comme celui de MétroMédia a une valeur énorme et l’ajout d’une composante interactive ajoute rehausse encore la valeur de l’eplacement habituellement statique. Nous avons désigné notre kiosque pour qu’il prenne la place d’une affiche statique standard.

Ensuite, il y a énormément de valeur à pouvoir apporter une expérience web dans un magasin de vente au détail. Les vendeurs ne sont aps toujours des professionnels de la vente et sont souvent peu formés pour vendre certains produits. Une application interactive peut supporter les ventes, former les employés et même les remplacer pour renseigner un client lorsque tous les commis sont occupés. Et il est important de souligner que dans la majorité des cas, un client accompagné dans ses achats dépensera plus que son vis-à-vis laissé à lui-même.

Merci Michael et bonne chance à iGotcha

Application de vitrine interactive multi-point novembre 26, 2008

Posted by Philippe Gauvin in "panneaux extérieurs", commerce au détail, interactif, interactive, interface, multitouch, software.
add a comment

La prochaine version de Windows, soit Windows 7, supportera l’interactivité multi-point (« multi-touch ») à la Iphone et autres natîvement, donc sans qu’on ait à ajouter une couche logicielle pour profiter de telle fonctionnalités.

Les gens de TouchTV y ont déjà accès et l’ont utilisé pour développer une application pour une vitrine de magasin assez intéressante malgré le peu d’utilisation du multi-point dans ce vidéo.
Video: Touch TV Networks Demo at Microsoft REC

Au fur et à mesure que des applications de ce genre se développe, il sera intéressant de voir quels types de développeurs se l’approprie le mieux et saura utiliser le multi-point pour plus que le zoom ou la rotation de photos.

10 écrans de Clear Channel hackés … ou pas mars 26, 2008

Posted by Philippe Gauvin in "panneaux extérieurs", affichage dynamique, affichage numérique, billboards, digital signage.
3 comments

3-25-08-billboard.jpg

Un hacker de 18 ans utilisant le nom de Skullphone aurait hacké 10 écrans géants LED de Clear Channel dans les environs de LA. Il en a profité pour y diffuser sa marque de commerce digital, une tête de mort discutant au téléphone.

Clear Channel dément la rumeure, précisant que c’est une publicité payée… Bien sûr 😉

Avec la multiplication de réseaux d’ADN, on risque de voir de plus en plus souvent ce type de coup d’éclat sur des réseaux mal sécurisés. Clear Channel pourrait bien être à la recherche d’un nouveau partenaire technologique après une bévue de la sorte (soit-elle véritable). À quand un hack pan-national avec un message politique…

NOTE : Le hack d’un écran à l’aide d’un cellulaire que j’avais publié plutôt était un canular.

Times Square et Coca-Cola sur plus de 10 ans… décembre 5, 2007

Posted by Philippe Gauvin in "panneaux extérieurs", advertising, affichage, affichage dynamique, affichage numérique, affichage numérique Québec, billboards, digital signage, LED, publicité, screens, times square.
add a comment

L’enseigne Coca-Cola de Times Square en 1996 et en 2007.

Pris sur Minicom Blog

10 years is a long time in technology. Check out this Coca-Cola ad from 1996. Now check out its contemporary equivalent. In 2017 we will be looking at this and wondering what the big deal was.

1996

Maintenant

Blog JADN.TV :: Sur Un Écran Près De Chez Vous… novembre 30, 2007

Posted by Philippe Gauvin in "panneaux extérieurs", affichage dynamique, affichage numérique, china, chine, digital signage, jadn, jadn.tv, marketing, placement publicitaire, publicité, screens, starbucks, télévision.
1 comment so far

Lien vers mon billet sur le blog de JADN.TV.

Affirmer que le contenu est roi est sûrement une des formules les plus sur-utilisées en parlant d’affichage149.jpg numérique. Pas que ce soit faux, mais les bons exemples n’abondent pas encore en affichage numérique. Un réseau n’offrant que nouvelles, météo et titres boursiers ne se qualifie tout simplement pas.

[…]