jump to navigation

Affichage numérique dans le rapport Coup D’Oeil de NewAd août 18, 2009

Posted by Philippe Gauvin in advertising, affichage, affichage numérique Québec, digital signage, montreal, newad, placement publicitaire, publicité.
add a comment

NewAd vient tout juste de publier un rapport de recherche sur les bénéfices de l’utilisation de l’affichage intérieur. La majorité du rapport est dédié à l’affichage en général, mais il y a nénamoins quelques données intéressantes spécifiques à l’affichage numérique.

Chez les 18-34 ans

  • 86% disent que les panneaux numériques les incitent à regarder la pub (wow !)
    • 62% sont totalement en accord avec cet énoncé (vraiment !)
  • 69% affirment que c’est quelquechose dont il vont parler à leur amis (le bouche à oreille vaut de l’or, mais on peut s’attendre à ce que ce chiffre baisse rapidement avec la familiarisation à cette forme de pub)
  • 27% affirment que cette forme de publicité est irritante (ça aussi c’est pas mal. Par contre, j’ose croire que 1/5 ++ affirmerait que la pub en général est irritante donc sans comparer avec d’autres types de pub la réponse peut-être biaisée)

Une autre étude réalisé pour une campagne de NewAd autour du Rexall Edmonton Indy montre que

  • la vue du panneau numérique de la campagne chez ceux qui connaissent l’événement a augmenté le nombre de répondants affirmant probablement/définitivement assister à l’événement de 9%.

Ce dernier résultat est excellent, mais il aurait selon moi plus de valeur si on le comparait avec la réponse face à un panneau statique pour le même événement…

Le rapport contient beaucoup plus de données que ce que j’ai présenté et vaut le download…

Le rapport de NewAd est disponible ici.

Publicités

Bisbille en affichage au Québec : Newad vs Rouge/Chapter66 août 12, 2009

Posted by Philippe Gauvin in "panneaux extérieurs", advertising, affichage, COMB, newad, placement publicitaire, power media.
1 comment so far

Après sa querelle juridique avec Power Média, Newad annonce qu’elle s’oppose aux demandes d’adhésion récentes de Rouge Média et de Chapter 66 auprès de COMB : Canadian Outdoor Measurement Bureau.

Montréal, le 12 août 2009 — L’entreprise NEWAD annonce qu’elle s’oppose aux demandes d’adhésion récentes de Rouge Média et de Chapter 66 auprès de COMB, en raison du fait que celles-ci agissent en violation des droits publicitaires exclusifs de NEWAD. À cet effet, NEWAD a intenté des procédures d’injonction contre Rouge Média et Chapter 66 afin de mettre fin à ces pratiques illégales. Par ces procédures, NEWAD demande à la Cour d’enjoindre à Rouge Media et à Chapter 66 de cesser toute sollicitation des établissements sous contrat publicitaire exclusif avec NEWAD et de retirer toutes bannières publicitaires installées par Rouge ou Chapter 66 dans ces établissements. NEWAD a d’ailleurs récemment obtenu une ordonnance similaire dans une autre affaire contre la compagnie Power Médias, pour le même type de violation.

«NEWAD, première compagnie d’affichage intérieur à se joindre à COMB en 2004, a investi beaucoup de temps et d’argent pour développer la méthodologie de comptage d’impressions TraffikMD qui est devenue le standard de l’industrie en 2005. Nous sommes ouverts à l’utilisation de cette méthodologie par tous les joueurs de l’industrie, incluant évidemment nos compétiteurs. Toutefois, nous nous opposons à toute demande d’octroi de licence d’utilisation de Traffik par des compagnies qui contreviennent à nos droits et qui ne respectent pas les ententes préalablement établies», affirme Michael Reha, Président de NEWAD.

Comme quoi il est plus facile de contrevenir aux acquis et aux droits de NEWAD que de se joindre aux standards d’une industrie où ils sont un joueur important.


Bisbille juridique en affichage numérique juin 25, 2009

Posted by Philippe Gauvin in "digital signage" montreal quebec "affichage numérique, juridique, newad, power media, québec.
add a comment

Plutôt cette semaine, je recevais un communiqué de presse relié non pas à une nouvelle installation ou un nouveau produit, mais plutôt à une injonction de la cour impliquant 2 entreprises d’affichage numérique au Québec.

Le 12 mai dernier, la Cour supérieure du Québec a émis une injonction contre Power Médias, ordonnant le retrait immédiat de tous les écrans publicitaires installés dans des établissements liés à NEWAD par un contrat de licence exclusive visant l’espace publicitaire.

Power Médias a installé des sèche-mains dotés d’écrans publicitaires digitaux, dans des établissements (tels que des restaurants, boites de nuit et autres) qui avaient déjà cédé à NEWAD tous les droits d’affichage publicitaire par l’entremise d’ententes exclusives. La Cour supérieure a donc ordonné à Power Médias de retirer immédiatement tout écran publicitaire ou toute autre forme de véhicule publicitaire dans les établissements liés à NEWAD par un contrat de licence exclusive visant l’espace publicitaire ou dans tout autre établissement dans lequel se trouvent des cadres publicitaires NEWAD.

J’ai peu à ajouter à part le fait que cela pourrait donner à réfléchir à ceux qui pensent(aient) installer des écrans dans des établissements déjà sous contrat avec des entreprises d’affichage comme NEWAD et Zoom.

Je serais curieux d’obtenir des chiffres sur le nombre de sèche-mains installés par Power Médias au Québec.

Location, location, location == information décembre 22, 2008

Posted by Philippe Gauvin in "panneaux extérieurs", billboards, contexte, geosocial, google maps, marketing, newad, zoom, zoom média.
2 comments

Un article de MediaPost partagé par mon ami David Haynes (on aime le nouveau layout du blog) m’a fait réfléchir sur l’information géo-contextuelle disponible pour les publicités en lieu public et sur la valeur de cette information pour les annonceurs (meilleur ciblage) et les opérateurs de réseaux (meilleur CPM).

La ciblage géographique standard permet de placer des publicités dans des endroits publics selon les résultats de sondages démographiques effectués. Il y a une valeur prouvée à cela et c’est à la base de l’offre de compagnies comme Zoom et Newad. Il y a des coûts associés à ces sondages et l’étendue de chickengps21 l’information recueillie est selon moi plus étroite que ce qui est disponible. De plus, elle n’est pas disponible en temps réel pour s’ajuster aux courants, tendances et événements du moment.

Prenons l’exemple d’un écran diffusant des publicités dans un café ou dans un guichet automatique. Sa valeur se trouve augmenté si on en connaît plus sur son environnement immédiat : quelles communautés sont présentes dans les environs, quels événements corporatifs auront lieux dans les prochaines semaines, quelles compagnies ont des bureaux à proximité, quels sports se pratiquent aux alentours, quels spectacles se produiront dans les prochaines semaines, etc. En déterminant le contexte géo-social de l’écran, on peut augmenter la valeur du placement.

C’est bien beau sur papier, mais on fait ça comment ? Je crois que c’est là qu’il y a une opportunité intéressante en ce moment. Il y a actuellement une énorme quantité d’informations disponibles sur le web dans les réseaux sociaux, sites de références de restaurants et de bars, sur Google Maps, dans des sites consacrés aux sports, dans des calendriers de spectacles, etc.

Il est donc tout à fait imaginable de concevoir une application regroupant et surveillant cette information en temps réel et permettant de savoir que tel endroit est couramment fréquenté par tels groupes de personnes, qui sont les Influents (pour reprendre le terme de NewAd) de ce groupe, leurs habitudes, leurs conversations autour de l’endroit, quels événements et artistes sont populaires, etc. Une publicité extérieure (statique ou numérique) conçue à partir de ces facteurs aura probablement plus d’impact là que sans cette information. C’est aussi (et encore plus) valable pour le contenu non-publicitaire destiné à attirer le regard.

Prenons l’exemple d’un lobby d’hôtel, où la publicité de Nike pourrait indiquée la présence d’un magasin tout proche, un événement sportif dans lesugasp-locationbased-demonstrator jours à venir ou une publicité de HP visant les participants à une conférence ayant lieu tout près. Dans un café situé près de 3 compagnies oeuvrant dans le jeux vidéos, on peut supposer que des publicités ciblant les développeurs de jeux et les testeurs seront efficaces.

Une compagnie qui utilise déjà ce concept, quoique de façon manuelle, est Danoo. Danoo utilise dans un premier temps le site de quotation Yelp pour déterminer les endroits les mieux quotés (cafés, boulangerie, pizzeria, etc.)logo par les utilisateurs dans un certain périmètre et y installer des écrans. Danoo utilise ensuite 3 façons d’offrir du contenu contextuel adapté:

  • Un éditeur local par ville pour s’assurer que les messages régionaux sont appropriés pour l’endroit
  • L’adresse IP du Media Player pour déterminer la zone (pas très précis mais quand même)
  • Une interface permettant au propriétaire de l’établissement de créer son propre contenu pour la partie de la boucle qui lui est réservé

Un acheteur média pourait ultimement effectuer une recherche sur un réseau publicitaire (ou une aggrégation de réseau à la SeeSaw) selon différents critères pour rejoindre sa démo. Sa recherche serait ensuite comparée aux données amassées en temps réel par une application de recherche d’info géo-sociales pour produire le plan d’achat média.

Seesaw offre le Life Pattern Marketing:

the practice of placing companies’ brand messages on digital screens and billboards that are located where busy people really are: Out and about, living their daily lives.

En plus de savoir quels endroits sont fréquentés, on veut selon moi savoir qui sont les gens qui les fréquentent. Les clients d’un Gym d’un quartier sont différents de ceux d’un autre, même chose pour les bars et restos d’un secteur.

PlaceCast offre un service du genre, quoique le niveau de détail  sur leur façon de faire est faible.

L’idée est évidemment valable pour tout ‘out-of-home media’, pas seulement l’affichage numérique.

Les eBoards de Newad décembre 10, 2008

Posted by Philippe Gauvin in newad, zoom.
add a comment

Il y a quelques semaines Zoom Media annonçait l’acquisition de SmartOne, leur fournisseur de solutions d’affichage numérique au Canada (ils utilisent principalement BroadSign aux eboard_movie-central-1États-Unis).

Cette fois, la correspondante Montréalaise de DailyDOOH, Gail Chiasson, rapporte que le réseau de Newad atteint 520 eBoard, soit une croissance de 40% depuis l’an dernier.

Une différence majeure avec les écrans de Zoom est la diffusion de contenu provenant de leur division média, publiant le magazine NightLife, pour divertir les jeunes entre les publicités. La stratégie de NewAd vise les 18-34 ans et les panneaux sont installés dans les bars et restos.  Leur magazine est très bien perçu chez les jeunes, la réutilisation de matériel pourrait donc facilement améliorer la perception de ses écrans.

L’autre point à noter est le côté très « slick » des écrans. Je ne sais pas si tous les panneaux ont ce look (je n’en ai pas vu encore) mais ça se démarque de tout ce que j’ai vu ici en salle de bains de restos et clubs. Il est temps de passer à autre chose qu’aux boîtes métalliques carrées…

Quelle plateforme gère leur réseau ?

[Modif.: Ce qui est bien lorsqu’un lecteur (et non le moindre, thxs Matt) trouve une coquille dans un de vos textes et vous le laisse savoir, c’est que vous avez la confirmation d’être lu. C’est donc SmartOne et non OneStop qui fût acheté par Zoom Media. Je blâme une écriture trop rapide sans café.]