jump to navigation

Schematic ouvre une nouvelle division d’interactif out-of-home novembre 4, 2009

Posted by Philippe Gauvin in i-gotcha, interactif, interactive, interface, jezam, moment factory, playmind, social media, software.
add a comment

Schematic, agence interactive propriété de WPP, lançait en août une nouvelle division : Interactive Out-Of-Home.

Si Schematic ne vous dit rien

Founded in 1999, Schematic’s expertise extends to all digital platforms; having deployed and developed multiple award-winning solutions for the Web, interactive television, mobile devices and digital environments—and is an industry leader in identifying and utilizing emerging platforms. With deep experience working with media and entertainment companies, as well as with retailers, telecommunications and technology companies, Schematic offers complete strategic, creative, marketing and technology services to Fortune1000 companies. Clients include Disney, NBC Universal, Target, Nokia, Coca-Cola, Comcast, CondéNast, Time Warner, Panasonic, SanDisk and Turner.

La création de cette nouvelle division novatrice suit le développement du mur interactif pour le Festival de Cannes en juin qui servait de centre d’information du festival, un projet en buzzword et e fonctionnalités : multitouch, multiusager, RFID, médias sociaux, wayfinding. Vidéo ici.

Schematic furent les premiers à recevoir une table Surface pour former leur employés et travaillent main dans la main avec Microsoft, dont le Windows 7 vient d’office avec des capacités multitouch, ce qui devrait accélérer le développement de projets.

Avec les librairies open-source multitouch, les senseurs et les boards qui baissent sans cesse de prix, les écrans multitouch qui deviennent monnaie courante et le nombre de développeur de jeux et de modeleur 3D se multipliant, la création d’expérience interactive en dehors des confins du PC et du web devient plus simple et plus rentable.

C’est une bonne nouvelle pour des gens comme Jezam Interactive (NDLR : un de mes clients)  et  pour tout cet écosystème développant des expériences interactives de marque à Montréal : Playmind, Moment Factory, Space and Dream, I-gotcha, Eski.

Un signe d’être au bon endroit.

Apprendre de la débandade de Reactrix… novembre 20, 2008

Posted by Philippe Gauvin in gesturetek, interactif, interactive, marketing, moment factory, montreal, publicité, reactrix.
add a comment

Comme vous le savez probablement, Reactrix, fournisseur de technologies interactives d’affichage pwork08_reatrixlgnumérique, a de sérieux troubles financiers et l’entreprise est en vente.

Le blog de Real Digital Media fait une revue intéressante de ce qui s’est passé chez Reactrix.

Ils pointent d’abord 3 éléments de réussite de Reactrix :

  1. Avoir développé des applications interactives « très slick » permettant aux usagers d’interagir avec des publicités projetées.
  2. Avoir signé des annonceurs et des sites d’installations de premier rang.
  3. Avoir amassé une fortune en capital de risque. Certains estimés parlent d’une ronde de 45M$ ils y a 18 mois.

Ce qui allait moins bien, toujours selon RDM:

  1. L’installation des systèmes prend un espace considérable étant donné la composante de projection, limitant le nombre de sites possibles pour un déploiement.
  2. Le matériel et sa configuration est relativement complexe, augmentant les coûts d’un déploiement.
  3. Les coûts de production de contenu sont élevés.
  4. Leur revenus sont basés sur une utilisation exclusivement publicitaire de leur technologie, contrairement à leur compétiteur GestureTek qui a su offir le même type de technologie pour différents usages.
  5. Rectrix a brûlé une somme incroyable de liquidités en un temps record.

J’ajouterais pour ma part que malgré un facteur « wow » face à leurs applications, je doute que des passants interagissent plus d’une fois avec une installation. Tu l’essaie une fois, c’est cool et on passe à autre chose. Aucune raison d’y revenir. Il faut donner une raison aux passants d’utiliser le système, fournir une valeur à l’interaction.

De plus, la techno était en effet intéressante, mais le nombre de compagnies offrant la même chose quelques mois plus tard étaient à tout le moins élevé. Notons Moment Factory à Montréal qui utilise le même genre de système qu’ils ont eux-même développé.

La situation économique étant ce quel est, les entreprises qui passeront au travers sont celles qui s’assureront de modeler leur offre aux besoins de leurs clients et non d’enligner ces mêmes besoins avec les produits offerts ainsi que celles qui sauront dépenser où ça rapporte…

Moment Factory hallucine les visuels de NIN octobre 29, 2008

Posted by Philippe Gauvin in divertissement, interactif, interactive, interface, LED, moment factory, montreal, multimedia, musique.
add a comment

Ça fait déjà un certain moment que la tournée roule, mais j’attendais qu’elle approche de Montréal pour en parler. C’est donc le 12 novembre que Nine Inch Nails sera au Centre Bell et qu’on pourra voir le déploiement halluciné d’effets visuels interactifs que Moment Factory, une boîte de Montréal, a développé pour eux.

Je préfère laisser parler les vidéos que tenter de décrire la production, mais c’est ce que j’ai vu de plus poussé pour un spectacle de ce genre. Pour bien apprécier la complexité de la chose, gardez en tête que la très grande majorité des effets sont déclenchés par une interaction avec la musique, l’éclairage ou le mouvement des musiciens et donc que le show est différent à chaque soir.

À voir une fois ou 2 😉

ainsi qu’un vidéo « Making Of » expliquant ce qui a été déveloopé pour NIN

Un article de Wired décrit aussi l’environnement créé par Moment Factory