jump to navigation

Écrans interactifs pour naviguer le plus grand paquebot du monde décembre 22, 2009

Posted by Philippe Gauvin in hôtellerie, interactif, interactive, interface, jezam, way-finding.
2 comments

Le Royal Carribean Oasis of the Seas est connu comme le plus grand paquebot du monde, avec  16 ponts, pesant  225,282  tonnes et accueillant 5400 passagers hebdomadairement. On imagine facilement le problème de retrouver le chemin vers sa chambre après 4-5 margaritas…

Four Winds Interactive a donc équipé le navire de 277 écrans tactiles pour aider les passagers à retrouver leur chemin.

L’interface est assez bien comparativement à plusieurs projets de Four Winds que j’ai eu l’occasion de voir.

Jezam Interactive développe le même type d’application et j’ai bien hâte de voir la prochaine génération d’application.

Schematic ouvre une nouvelle division d’interactif out-of-home novembre 4, 2009

Posted by Philippe Gauvin in i-gotcha, interactif, interactive, interface, jezam, moment factory, playmind, social media, software.
add a comment

Schematic, agence interactive propriété de WPP, lançait en août une nouvelle division : Interactive Out-Of-Home.

Si Schematic ne vous dit rien

Founded in 1999, Schematic’s expertise extends to all digital platforms; having deployed and developed multiple award-winning solutions for the Web, interactive television, mobile devices and digital environments—and is an industry leader in identifying and utilizing emerging platforms. With deep experience working with media and entertainment companies, as well as with retailers, telecommunications and technology companies, Schematic offers complete strategic, creative, marketing and technology services to Fortune1000 companies. Clients include Disney, NBC Universal, Target, Nokia, Coca-Cola, Comcast, CondéNast, Time Warner, Panasonic, SanDisk and Turner.

La création de cette nouvelle division novatrice suit le développement du mur interactif pour le Festival de Cannes en juin qui servait de centre d’information du festival, un projet en buzzword et e fonctionnalités : multitouch, multiusager, RFID, médias sociaux, wayfinding. Vidéo ici.

Schematic furent les premiers à recevoir une table Surface pour former leur employés et travaillent main dans la main avec Microsoft, dont le Windows 7 vient d’office avec des capacités multitouch, ce qui devrait accélérer le développement de projets.

Avec les librairies open-source multitouch, les senseurs et les boards qui baissent sans cesse de prix, les écrans multitouch qui deviennent monnaie courante et le nombre de développeur de jeux et de modeleur 3D se multipliant, la création d’expérience interactive en dehors des confins du PC et du web devient plus simple et plus rentable.

C’est une bonne nouvelle pour des gens comme Jezam Interactive (NDLR : un de mes clients)  et  pour tout cet écosystème développant des expériences interactives de marque à Montréal : Playmind, Moment Factory, Space and Dream, I-gotcha, Eski.

Un signe d’être au bon endroit.

Interview avec Guillaume de Space and Dream août 11, 2009

Posted by Philippe Gauvin in affichage numérique Québec, interactif, interactive, interface, multitouch.
add a comment
J’ai rencontré Guillaume après un commentaire qu’il a laissé sur ce blog (qui malgré les sécheresses de billet répétées a fêté ses 2 ans sans fanfare il y a quelques semaines). Cette entrevue est le fruit d’un processus d’entrevue direct et par e-mail échelonné sur une trop longue période. Néanmoins, ce que lui et son équipe fait est distinct et trop peu vu à Montréal. J’attends plus de photos de sa part pour meubler les blancs de la page.
  • Salut Guillaume, peux-tu te présenter et nous parler de Space and Dream ? :

Globalement, on pourrait dire…

Space & Dream est un studio de création d’expériences immersives interactives. Nous créons des installations de projection immersive qui vous permettent de quitter le monde réel. Notre spécialité comprend autant la création, la modélisation 3D, que la programmation d’applications de projection en temps réel.

  • Quels ont été vos premiers défis à relever pour démarrer l’entreprise ? Technologie, main d’oeuvre, réseaux, clients, modèles d’affaires ?

Le défi est toujours d’adapter la technologie et le savoir-faire aux besoins de segments d’industries riches et spécifiques.!

  • Quel technologie utilisés vous pour l’interactif ? Avez-vous joué avec TouchLib ? Le multi-touch ?

Oui. On applique ces technologies à certains de nos produits.

  • Je sais que vous faites des trucs plus corpo et des projets pour des événements un peu plus flyé. Comment balancez vous les deux  ? One to pay the bill, the other to have fun ?

Exactement! Va voir quelques nouvelles videos (demandez lui !)

SpaceAndDream_services

  • Comment vois-tu l’affichage numérique et l’interactif grand écran au Québec ?

C’est fait ici, mais paradoxalement, très difficile à vendre au Québec. La plupart de nos ventes sont à l’étranger.

  • Quelles sont les prochaines étapes pour Space and Dream ?IMG_0243

Inviter le plus de compagnies possibles à la démonstration de notre nouvelle technologie de projection interactive dans les dômes, Hydra. Nous recevrons sous peu notre propre dôme de projection gonflable.

Bien hâte de voir ça Guillaume ! Votre projection sur édifice dans la brochure est hallucinante !

Adobe et le multitouch août 7, 2009

Posted by Philippe Gauvin in interactif, interactive, interface, multi-user, multitouch.
add a comment

Une designer et un développeur d’Adobe parle du futur des applications multitouch

Les hôtels digitaux : rapport en différé du HITEC à Anaheim juillet 15, 2009

Posted by Philippe Gauvin in affichage numérique Québec, événement, hôtellerie, hôtels, intello, interactif, interactive, interface, menu digital, way-finding.
add a comment

NDL: Il y a eu un petit délai entre l’écriture du post et sa publication, mais je laisserai néanmoins les temsp verbes comme ils étaient…

C’est ma première participation au HITEC, le plus gros show regroupant les entreprises technologiques offrant produits et services à l’industrie hospitalière, qui attire, bon an mal an, autour de 4500 personnes. Je passe la semaine dans la très excitante ville de Anaheim pour présenter les applications de kiosques interactifs de Jezam Interactive avec nos partenaires d’Intello Technologies.

Ma première impression porte sur la qualité du traffic : les hôteliers présents connaissent l’affichage numérique et ses bénéfices pour communiquer avec leurs clients à l’intérieur de l’hôtel.

Quelques compagnies offrent des compendium digitaux : un écran tactile dans chaque chambre offrant tous les services habituellement détaillé dans le compendium aux bouts des doigts. Des beaux jouets, mais je vois difficilement beaucoup d’hôtels pouvoir se permettre de placer un HP touchsmart de 1-1500$ dans chaque chambre. Leur modèle d’affaire pour convaincre les hôteliers est intéressant : partage d’une commission sur chaque vente/réservation effectué à partir des terminaux pour des services extérieurs à l’hôtel.

J’ai fait un petit vidéo avec ma mini-caméra, alors les résultats sont … passables. On y voit le Marriot Go Board de Four Winds Interactive, un écran très « busy », trop même, mais avec un look très moderne, beaucoup de transparence. Sur un même écran on y trouve, la météo, quelques feeds de nouvelles, la bourse, une carte interactive des environs et une carte des délais des vols d’avions en Amérique.

J’ai aussi filmé quelques autres écrans de Four Winds et la meilleure interface que j’ai vu pour un compendium digital.

Intégrer les bons élément pour offrir une vraie expérience sur mur multitouch juillet 3, 2009

Posted by Philippe Gauvin in affichage numérique, événement, communication, environnement, interactif, interactive, interface, jezam, multi-user, multitouch, social media, way-finding.
1 comment so far

Il est devenu assez facile de crééer des murs multi-touch depuis 2 ans, mais le nombre d’applications allant au-delà du « zoom and rotate » sur de grandes surfaces restent faible. La majorité de celles que j’ai vu se contentent d’être des démos de features multi-touch ou des installations artistiques.

Un des marchés pour ce type d’applications est celui des festivals, tradeshows et conférences où un grand nombre de participants identifiés se présentent avec des buts assez similaires et facilement identifiables.

Schematic, avec l’aide de Microsoft, a développé une application pour le moins impressionnante offrant :

  • Interface multi-user
  • Multi-touch
  • Identification des usagers par badge RFID
  • Interactive way-finding
  • Horaire des événements en relation avec les lieux sur la carte
  • Intégration de composantes sociales pour partage d’information

Avec moins de budget et à une autre échelle, Jezam Interactive développe présentement tous ces aspects sauf l’identification par RFID, mais un récent tradeshow nous engage dans cette voie aussi, puisque le problème d’identification des usagers revient constamment.

Nous commençons d’ailleurs à monter une équipe pour un nouveau projet du genre et sommes à la recherche de développeurs intéressés par ce type d’application. Contactez moi à phil [at] jezaminteractive.com.

Démo des applications de kiosques interactifs de Jezam juin 17, 2009

Posted by Philippe Gauvin in hardware, interactif, interactive, interface, jezam, montreal.
3 comments

Après quelques mois dans le noir à travailler en secret sur des applications tactiles et des partenariats de commercialisation, Jezam Interactive vient de produire un démo de ces applications et de ses kiosques interactifs.

Je travaille avec Jezam à plusieurs niveaux, je vous laisse donc juger …

twitter.com/jezaminteractiv

Plus d’infos à venir

Le Framework tactile de RazorFish : un support digital à la vente au détail juin 2, 2009

Posted by Philippe Gauvin in commerce au détail, contenu, environnement, in-store, interactif, interface, iphone, multitouch, vente au détail, way-finding.
add a comment

RazorFish, une agence de stratégie interactive de plus de 2000 employés propriété de Microsoft, a beau être en train de fermer certains bureaux aux États-Unis, elle présentait récemment un framework pour applications tactiles de support à la vente au détail suscitant un généreux intérêt depuis mon premier visionnement la semaine dernière.

Razorfashion Retail Experience from Razorfish – Emerging Experiences on Vimeo.

Les points qui retiennent mon attention :

  • Le look « c’est-pas-un-site-web »
  • L’utilisation du multi-touch (qui semble comme bien souvent limité au « zoom par pincement »)
  • Les liens entre les items pour la vente croisée (« cet item irait bien avec ce type d’item disponible dans les modèles suivants »)
  • La liste de souhaits ou de favoris pour garder une trace des items sélectionnés
  • La possibilité de consulter des revues d’utilisateurs en ligne (pour le meilleur et le pire)
  • La possibilité de partager son expérience avec les réseaux sociaux
  • La possibilité d’être dirigé vers une carte du magasin pour localiser rapidement les items sélectionnées
  • La possibilité d’envoyer la carte sur son mobile

Pour moi tout ces points apportent une nouvelle dimension à l’expérience de la vente au détail et montrent l’ouverture du détaillant.

De tous ces points, je crois que la possibilité de partager son expérience de magasinage pour les « tweens » en particulier est probablement la plus sous-estimé en ce moment et celle pouvant avoir le plus de retombées pour les détaillants. Les jeunes veulent l’avis de leurs pairs, sont à l’aise à partager photos et commentaires sur les réseaux sociaux et sont un excellent véhicule pour promouvoir un buzz autour d’une marque ou d’un produit. Leur permettre de le faire à l’intérieur même du magasin sur une interface trippante comme un Iphone mais 100 fois plus grande me semble un pas naturel. Une couche de modération est-elle nécessaire ? À voir.

J’ai entendu parler de 2 beaux contrats dans la vente de vêtements au détail sur le point d’être signés au Québec, dont au moins un sera interactif. Cela pourrait ouvrir des portes et donner des idées…

Les nouveaux écrans tactiles Samsung comme interface de distributrices de boissons gazeuses janvier 18, 2009

Posted by Philippe Gauvin in coke, interactif, interactive, interface, publicité, samsung.
add a comment

Je n’ai pas beaucoup d’info sur les nouveaux écrans tactiles de Samsung (je reviendrai avec plus d’info technique cette semaine et nous devrions avoir un écran à tester prochainement) mais ils ont profités du CES la semaine dernière pour présenter ces écrans comme interface pour des distributrices de boissons gazeuses de Coke. Les distributrices devraient être installés au courant de l’année dans les malls Simon aux ÉU.

L’interface semble très bien exécutée et attirera incontestablement les regards et les trente sous. On peut facilement imaginer les distributrices présentant des pubs de Coke lorsqu’aucun usager n’est à proximité, un bon branding étant donné la qualité de certaines pubs de Coca-cola.

On s’interroge plutôt sur sa survie dans des endroits publics non surveillés et sur la date à laquelle elle se présentera ici.

Entrevue avec Michael Terni de iGotcha Media novembre 28, 2008

Posted by Philippe Gauvin in "panneaux extérieurs", affichage numérique Québec, i-gotcha, interactif, interactive, interface, marketing, montreal, publicité, québec, vente au détail.
1 comment so far

Je crois que la population en général s’attend de plus en plus à jouer un rôle actif avec les technologies l’entourant et c’est pourquoi je m’intéresse particulièrement au côté interactif de l’affichage numérique, que ce soit pour des applications d’orientation, d’information, de support à la vente ou de « branding ».

J’avais bien aimé l’application interactive Koodo dans le métro et je suis donc allé rencontrer le trèsigotcha-interactive-bus-shelter sympathique Michael Terni de iGotcha pour lui parler de tout ça. Mon enregistreur MP3 a décidé de me faire défaut cette journée là, vous aurez donc droit à une libre retranscription de notre rencontre. [NDLR: Je dis n’importe quoi, j’ai pas de micro sur mon lecteur MP3.]

Qui est Michael Terni ?

Ingénieur mécanique de formation, j’ai démarré iGotcha avec Greg Adelstein en 2005 en déployant un réseau de WebPads, un service donnant accès à Internet gratuitement dans des lieux publics (café, restaurants) et supporté par la publicité.

Quel est le rôle de iGotcha dans la campagne Koodo interactive du métro ?

Nous sommes le fournisseur de technologie, donc toute l’intégration, la conception et le design des bornes ainsi que la gestion du réseau. metro-place-des-arts-lumiquais-user

Quel plateforme utilisée vous pour la gestion du contenu et du réseau ?

Nous avons notre propre solution de gestion. Je dois t’avouer que je n’ai pas encore été impressionné par les applications que j’ai vu et notre application est parfaitement adaptée à nos besoins. Nous avons 3 développeurs à temps plein et notre application roule sur Windows et Linux. Nous l’adaptons au besoin de nos clients, ce qui serait difficile, voire impossible avec une application commerciale. Nous supportons la version 10 de Flash, permettant aux annonceurs ou aux agences de ré-utiliser ou d’adapter du contenu déjà développé.

[NDLR: Le support de Flash 10 est pratiquement essentiel selon moi. Il est pratiquement impossible de justifier les coûts reliés à la re-création de contenu pour une version antérieure de Flash.]

Parlons des chiffres des kiosques Koodo …

  • Une moyenne de 94 sessions par kiosques par jour
  • Un temps moyen d’utilisation de 2 minutes 20 secondes
  • 3.7 heures d’utilisation en moyenne par kiosque par jour

On discute fréquemment des difficultés de mesurer l’audience en affichage numérique, qu’en est-il pour le côté interactif de l’ADN ?

De part sa nature même, l’interactif est évidemment beaucoup plus simple à mesurer. On peut y évaluer le nombre d’interactions, les contenus les plus populaires, la durée de l’interaction, et bien plus. L’information amassée peut par la suite être utilisée pour recontacter l’usager avec une offre ou une promotion ciblée si ce dernier a laissé des information de contact.

[NDLR: Je connaissais la réponse à ma question, je l’avoue.]

Par contre, j’entends régulièrement que les passants ne sont pas enclins à laisser leur information de contact dans un lieu public. Avez-vous des chiffres pouvant réfuter cette affirmation ?

Lors de notre projet pilote avec MétroMédia, 40% des utilisateurs ayant interagi ont laissé une adresse de courriel valide.

[NDLR: C’est énorme selon moi]

Voyez-vous beaucoup d’autres projet du genre dans les mois à venir ?

rbkcustom-kioskNous venons de terminer une installation non-interactive pour la boutique le Château du Centre Eaton de Toronto, nous avons créer une application interactive informant sur les dangers de la malbouffe à l’hôpital Ste-Justine, une pour un centre de congrès au Massachussets, des kiosques pour Reebok et [le reste de notre discussion est confidentiel pour l’instant ;-)].

Où y a-t-il le plus de potentiel pour des applications interactives selon vous ?

D’abord, dans la conversion de réseau d’affichage existant. Un réseau comme celui de MétroMédia a une valeur énorme et l’ajout d’une composante interactive ajoute rehausse encore la valeur de l’eplacement habituellement statique. Nous avons désigné notre kiosque pour qu’il prenne la place d’une affiche statique standard.

Ensuite, il y a énormément de valeur à pouvoir apporter une expérience web dans un magasin de vente au détail. Les vendeurs ne sont aps toujours des professionnels de la vente et sont souvent peu formés pour vendre certains produits. Une application interactive peut supporter les ventes, former les employés et même les remplacer pour renseigner un client lorsque tous les commis sont occupés. Et il est important de souligner que dans la majorité des cas, un client accompagné dans ses achats dépensera plus que son vis-à-vis laissé à lui-même.

Merci Michael et bonne chance à iGotcha