jump to navigation

Schematic ouvre une nouvelle division d’interactif out-of-home novembre 4, 2009

Posted by Philippe Gauvin in i-gotcha, interactif, interactive, interface, jezam, moment factory, playmind, social media, software.
add a comment

Schematic, agence interactive propriété de WPP, lançait en août une nouvelle division : Interactive Out-Of-Home.

Si Schematic ne vous dit rien

Founded in 1999, Schematic’s expertise extends to all digital platforms; having deployed and developed multiple award-winning solutions for the Web, interactive television, mobile devices and digital environments—and is an industry leader in identifying and utilizing emerging platforms. With deep experience working with media and entertainment companies, as well as with retailers, telecommunications and technology companies, Schematic offers complete strategic, creative, marketing and technology services to Fortune1000 companies. Clients include Disney, NBC Universal, Target, Nokia, Coca-Cola, Comcast, CondéNast, Time Warner, Panasonic, SanDisk and Turner.

La création de cette nouvelle division novatrice suit le développement du mur interactif pour le Festival de Cannes en juin qui servait de centre d’information du festival, un projet en buzzword et e fonctionnalités : multitouch, multiusager, RFID, médias sociaux, wayfinding. Vidéo ici.

Schematic furent les premiers à recevoir une table Surface pour former leur employés et travaillent main dans la main avec Microsoft, dont le Windows 7 vient d’office avec des capacités multitouch, ce qui devrait accélérer le développement de projets.

Avec les librairies open-source multitouch, les senseurs et les boards qui baissent sans cesse de prix, les écrans multitouch qui deviennent monnaie courante et le nombre de développeur de jeux et de modeleur 3D se multipliant, la création d’expérience interactive en dehors des confins du PC et du web devient plus simple et plus rentable.

C’est une bonne nouvelle pour des gens comme Jezam Interactive (NDLR : un de mes clients)  et  pour tout cet écosystème développant des expériences interactives de marque à Montréal : Playmind, Moment Factory, Space and Dream, I-gotcha, Eski.

Un signe d’être au bon endroit.

Publicités

En mémoire de Michael Terni de I-Gotcha mai 5, 2009

Posted by Philippe Gauvin in i-gotcha, michael terni.
1 comment so far

La nouvelle n’est plus tout récente mais je tenais tout de même à prendre un instant pour offrir mes condoléances à la famille de Michael Terni ainsi qu’à l’équipe de I-Gotcha, Michael nousarton14565-166x126 ayant quitté abruptement la semaine dernière.

J’ai rencontré Michael à quelques reprises et je suis sa compagnie depuis que je m’intéresse à l’affichage interactif. Michael était un gaillard très sympathique doué d’un bon sens de l’humour et très ouvert à partager sur l’affichage en général. La nouvelle choque un peu étant donné son jeune âge et la bonne humeur que Michael inspirait. Je l’ai d’ailleurs interviewé il y a quelques mois, interview que vous pouvez lire ici.

Entrevue avec Michael Terni de iGotcha Media novembre 28, 2008

Posted by Philippe Gauvin in "panneaux extérieurs", affichage numérique Québec, i-gotcha, interactif, interactive, interface, marketing, montreal, publicité, québec, vente au détail.
1 comment so far

Je crois que la population en général s’attend de plus en plus à jouer un rôle actif avec les technologies l’entourant et c’est pourquoi je m’intéresse particulièrement au côté interactif de l’affichage numérique, que ce soit pour des applications d’orientation, d’information, de support à la vente ou de « branding ».

J’avais bien aimé l’application interactive Koodo dans le métro et je suis donc allé rencontrer le trèsigotcha-interactive-bus-shelter sympathique Michael Terni de iGotcha pour lui parler de tout ça. Mon enregistreur MP3 a décidé de me faire défaut cette journée là, vous aurez donc droit à une libre retranscription de notre rencontre. [NDLR: Je dis n’importe quoi, j’ai pas de micro sur mon lecteur MP3.]

Qui est Michael Terni ?

Ingénieur mécanique de formation, j’ai démarré iGotcha avec Greg Adelstein en 2005 en déployant un réseau de WebPads, un service donnant accès à Internet gratuitement dans des lieux publics (café, restaurants) et supporté par la publicité.

Quel est le rôle de iGotcha dans la campagne Koodo interactive du métro ?

Nous sommes le fournisseur de technologie, donc toute l’intégration, la conception et le design des bornes ainsi que la gestion du réseau. metro-place-des-arts-lumiquais-user

Quel plateforme utilisée vous pour la gestion du contenu et du réseau ?

Nous avons notre propre solution de gestion. Je dois t’avouer que je n’ai pas encore été impressionné par les applications que j’ai vu et notre application est parfaitement adaptée à nos besoins. Nous avons 3 développeurs à temps plein et notre application roule sur Windows et Linux. Nous l’adaptons au besoin de nos clients, ce qui serait difficile, voire impossible avec une application commerciale. Nous supportons la version 10 de Flash, permettant aux annonceurs ou aux agences de ré-utiliser ou d’adapter du contenu déjà développé.

[NDLR: Le support de Flash 10 est pratiquement essentiel selon moi. Il est pratiquement impossible de justifier les coûts reliés à la re-création de contenu pour une version antérieure de Flash.]

Parlons des chiffres des kiosques Koodo …

  • Une moyenne de 94 sessions par kiosques par jour
  • Un temps moyen d’utilisation de 2 minutes 20 secondes
  • 3.7 heures d’utilisation en moyenne par kiosque par jour

On discute fréquemment des difficultés de mesurer l’audience en affichage numérique, qu’en est-il pour le côté interactif de l’ADN ?

De part sa nature même, l’interactif est évidemment beaucoup plus simple à mesurer. On peut y évaluer le nombre d’interactions, les contenus les plus populaires, la durée de l’interaction, et bien plus. L’information amassée peut par la suite être utilisée pour recontacter l’usager avec une offre ou une promotion ciblée si ce dernier a laissé des information de contact.

[NDLR: Je connaissais la réponse à ma question, je l’avoue.]

Par contre, j’entends régulièrement que les passants ne sont pas enclins à laisser leur information de contact dans un lieu public. Avez-vous des chiffres pouvant réfuter cette affirmation ?

Lors de notre projet pilote avec MétroMédia, 40% des utilisateurs ayant interagi ont laissé une adresse de courriel valide.

[NDLR: C’est énorme selon moi]

Voyez-vous beaucoup d’autres projet du genre dans les mois à venir ?

rbkcustom-kioskNous venons de terminer une installation non-interactive pour la boutique le Château du Centre Eaton de Toronto, nous avons créer une application interactive informant sur les dangers de la malbouffe à l’hôpital Ste-Justine, une pour un centre de congrès au Massachussets, des kiosques pour Reebok et [le reste de notre discussion est confidentiel pour l’instant ;-)].

Où y a-t-il le plus de potentiel pour des applications interactives selon vous ?

D’abord, dans la conversion de réseau d’affichage existant. Un réseau comme celui de MétroMédia a une valeur énorme et l’ajout d’une composante interactive ajoute rehausse encore la valeur de l’eplacement habituellement statique. Nous avons désigné notre kiosque pour qu’il prenne la place d’une affiche statique standard.

Ensuite, il y a énormément de valeur à pouvoir apporter une expérience web dans un magasin de vente au détail. Les vendeurs ne sont aps toujours des professionnels de la vente et sont souvent peu formés pour vendre certains produits. Une application interactive peut supporter les ventes, former les employés et même les remplacer pour renseigner un client lorsque tous les commis sont occupés. Et il est important de souligner que dans la majorité des cas, un client accompagné dans ses achats dépensera plus que son vis-à-vis laissé à lui-même.

Merci Michael et bonne chance à iGotcha

Interactif au max à Montréal novembre 22, 2007

Posted by Philippe Gauvin in affichage numérique, affichage numérique Québec, canada, cosette, digital signage, i-gotcha, iab, interactif, interactive, marketing, montreal, multimedia, placement publicitaire, publicité, rollad média, vif communications.
add a comment

header.jpg

Hier, Marketing Magazine, en association avec IAB Canada, présentait une journée consacrée aux « tendances, technologies et tactiques émergentes dans le domaine interactif ». En plus de la présentation de Mobilito sur le marketing mobile et de nombreuses autres, un panel composé de représentants de Rollad Média, I-Gotcha, Cossette et VIF Communication, était consacré à l’affichage dynamique.

Affichage Dynamique : du Web au mur
Les spécialistes du marketing sont en permanence à la recherche de nouveaux moyens ciblés et mesurables pour atteindre les consommateurs en mouvement. Il n’y a que quelques années, la publicité hors domicile était réduite à la portion congrue pour être soudain réinventée, revitalisée et résolument positionnée comme un sujet prioritaire dans l’ordre du jour des planificateurs de campagne, et ce, grâce au développement et à la prolifération d’options d’affichage dynamique reposant sur des bases de données et enclenchées par l’utilisateur dans les taxis, le métro, les espaces de restauration et les boutiques. Et même lorsque « l’écran » n’est en fait qu’une affiche en papier (absolument pas connectée), elle peut être dotée d’un « comportement » numérique grâce à la technologie des codes QR (réponses rapides) qui établit un lien direct avec des programmes d’acquisition et de rétention via des SMS, le Web ou des centres d’appels. Vous n’avez aucune idée de quoi on parle? Venez participer à notre séance en petits groupes sur l’affichage dynamique et mettez-vous à la page en un rien de temps sur le nouveau langage de l’époque.

Animateur : Michael Terni, Directeur, iGotcha

Danick Archambault, Directeur nouveaux médias, Cossette Montréal
Isabelle Roy, Présidente, Rollad

Benoît Johnson, Fondateur et président, VIF Communication

Je n’ai pas eu la chance de m’y rendre, alors ne vous gênez pas pour partager ici vos impressions sur cet événement.