jump to navigation

Quelques nouvelles en bref novembre 24, 2009

Posted by Philippe Gauvin in "panneaux extérieurs", advertising, dailydooh, DOOH, google maps, interactif, interactive, montreal, social media, times square.
add a comment

Moins de temps pour updater ce blog, voici donc une liste de quelques trucs qui ont retenu mon attention dernièrement.

Jimmy Abraham quitte BroadSign pour Neo

VP IT, Support & Deployment, Jimmy était probablement une des plus importantes ressources techniques de BroadSign. Neo étant un des plus important clients de BroadSign, il est un peu difficile de juger de l’effet de son départ. Pour avoir cotoyé Jimmy chez BroadSign, il est définitivement une excellente acquisition pour un groupe comme Neo ayant des opérations partout dans le monde et connaissant une des meilleurs croissances de l’industrie. Bonne chance Jimmy !

Monster Media gagne le DIGI Award de meilleur contenu interactif … avec ça

100% pas impressionné, un concept dépassé et relativement mal exécuté selon moi. Je ne sais pas qui sont les juges ni quels sont leur critères, mais cela en dit beaucoup sur l’état de l’industrie par endroit. 5/10.

Utilisation de UGC en affichage numérique (par Manolo de DailyDOOH)

Présentation intéressante de plusieurs projets d’affichage numérique où du contenu généré par les utilisateur a été utilisé.

Campagne interactive pour le DROID à Times Square

Très cool !

 

 

 

Location, location, location == information décembre 22, 2008

Posted by Philippe Gauvin in "panneaux extérieurs", billboards, contexte, geosocial, google maps, marketing, newad, zoom, zoom média.
2 comments

Un article de MediaPost partagé par mon ami David Haynes (on aime le nouveau layout du blog) m’a fait réfléchir sur l’information géo-contextuelle disponible pour les publicités en lieu public et sur la valeur de cette information pour les annonceurs (meilleur ciblage) et les opérateurs de réseaux (meilleur CPM).

La ciblage géographique standard permet de placer des publicités dans des endroits publics selon les résultats de sondages démographiques effectués. Il y a une valeur prouvée à cela et c’est à la base de l’offre de compagnies comme Zoom et Newad. Il y a des coûts associés à ces sondages et l’étendue de chickengps21 l’information recueillie est selon moi plus étroite que ce qui est disponible. De plus, elle n’est pas disponible en temps réel pour s’ajuster aux courants, tendances et événements du moment.

Prenons l’exemple d’un écran diffusant des publicités dans un café ou dans un guichet automatique. Sa valeur se trouve augmenté si on en connaît plus sur son environnement immédiat : quelles communautés sont présentes dans les environs, quels événements corporatifs auront lieux dans les prochaines semaines, quelles compagnies ont des bureaux à proximité, quels sports se pratiquent aux alentours, quels spectacles se produiront dans les prochaines semaines, etc. En déterminant le contexte géo-social de l’écran, on peut augmenter la valeur du placement.

C’est bien beau sur papier, mais on fait ça comment ? Je crois que c’est là qu’il y a une opportunité intéressante en ce moment. Il y a actuellement une énorme quantité d’informations disponibles sur le web dans les réseaux sociaux, sites de références de restaurants et de bars, sur Google Maps, dans des sites consacrés aux sports, dans des calendriers de spectacles, etc.

Il est donc tout à fait imaginable de concevoir une application regroupant et surveillant cette information en temps réel et permettant de savoir que tel endroit est couramment fréquenté par tels groupes de personnes, qui sont les Influents (pour reprendre le terme de NewAd) de ce groupe, leurs habitudes, leurs conversations autour de l’endroit, quels événements et artistes sont populaires, etc. Une publicité extérieure (statique ou numérique) conçue à partir de ces facteurs aura probablement plus d’impact là que sans cette information. C’est aussi (et encore plus) valable pour le contenu non-publicitaire destiné à attirer le regard.

Prenons l’exemple d’un lobby d’hôtel, où la publicité de Nike pourrait indiquée la présence d’un magasin tout proche, un événement sportif dans lesugasp-locationbased-demonstrator jours à venir ou une publicité de HP visant les participants à une conférence ayant lieu tout près. Dans un café situé près de 3 compagnies oeuvrant dans le jeux vidéos, on peut supposer que des publicités ciblant les développeurs de jeux et les testeurs seront efficaces.

Une compagnie qui utilise déjà ce concept, quoique de façon manuelle, est Danoo. Danoo utilise dans un premier temps le site de quotation Yelp pour déterminer les endroits les mieux quotés (cafés, boulangerie, pizzeria, etc.)logo par les utilisateurs dans un certain périmètre et y installer des écrans. Danoo utilise ensuite 3 façons d’offrir du contenu contextuel adapté:

  • Un éditeur local par ville pour s’assurer que les messages régionaux sont appropriés pour l’endroit
  • L’adresse IP du Media Player pour déterminer la zone (pas très précis mais quand même)
  • Une interface permettant au propriétaire de l’établissement de créer son propre contenu pour la partie de la boucle qui lui est réservé

Un acheteur média pourait ultimement effectuer une recherche sur un réseau publicitaire (ou une aggrégation de réseau à la SeeSaw) selon différents critères pour rejoindre sa démo. Sa recherche serait ensuite comparée aux données amassées en temps réel par une application de recherche d’info géo-sociales pour produire le plan d’achat média.

Seesaw offre le Life Pattern Marketing:

the practice of placing companies’ brand messages on digital screens and billboards that are located where busy people really are: Out and about, living their daily lives.

En plus de savoir quels endroits sont fréquentés, on veut selon moi savoir qui sont les gens qui les fréquentent. Les clients d’un Gym d’un quartier sont différents de ceux d’un autre, même chose pour les bars et restos d’un secteur.

PlaceCast offre un service du genre, quoique le niveau de détail  sur leur façon de faire est faible.

L’idée est évidemment valable pour tout ‘out-of-home media’, pas seulement l’affichage numérique.

Google aux pompes novembre 13, 2007

Posted by Philippe Gauvin in affichage numérique, digital signage, google maps, interactif, interactive, LCD, publicité, usa.
add a comment

google-maps.jpg

3500 pompes à essence américaines seront bientot équipées d’écrans tactiles et de Google Maps. Les automobilistes pourront rechercher hôtels, restaurants, attractions touristiques et autres lieux sélectionnés par le propriétaire de la station-service. Ils pourront ensuite faire imprimer les résultats de leur recherche directement à la pompe. Les détaillants espèrent ainsi fidéliser leur clientèle en leur offrant en service utile, adapté et gratuit.

Un service plus sécuritaire que les aides de navigation pour le conducteur et plus fiable que de demander à un étranger selon la responsable du projet. Le système ne présentera pas de pub pour l’instant, mais ce ne saurait tarder. Les pompes sont fabriqués par Gilbarco Veeder-Root de Caroline du Nord qui détient 60% du marché des pompes à essence américaines.