jump to navigation

Intégrer les bons élément pour offrir une vraie expérience sur mur multitouch juillet 3, 2009

Posted by Philippe Gauvin in affichage numérique, événement, communication, environnement, interactif, interactive, interface, jezam, multi-user, multitouch, social media, way-finding.
1 comment so far

Il est devenu assez facile de crééer des murs multi-touch depuis 2 ans, mais le nombre d’applications allant au-delà du « zoom and rotate » sur de grandes surfaces restent faible. La majorité de celles que j’ai vu se contentent d’être des démos de features multi-touch ou des installations artistiques.

Un des marchés pour ce type d’applications est celui des festivals, tradeshows et conférences où un grand nombre de participants identifiés se présentent avec des buts assez similaires et facilement identifiables.

Schematic, avec l’aide de Microsoft, a développé une application pour le moins impressionnante offrant :

  • Interface multi-user
  • Multi-touch
  • Identification des usagers par badge RFID
  • Interactive way-finding
  • Horaire des événements en relation avec les lieux sur la carte
  • Intégration de composantes sociales pour partage d’information

Avec moins de budget et à une autre échelle, Jezam Interactive développe présentement tous ces aspects sauf l’identification par RFID, mais un récent tradeshow nous engage dans cette voie aussi, puisque le problème d’identification des usagers revient constamment.

Nous commençons d’ailleurs à monter une équipe pour un nouveau projet du genre et sommes à la recherche de développeurs intéressés par ce type d’application. Contactez moi à phil [at] jezaminteractive.com.

Publicités

Le Framework tactile de RazorFish : un support digital à la vente au détail juin 2, 2009

Posted by Philippe Gauvin in commerce au détail, contenu, environnement, in-store, interactif, interface, iphone, multitouch, vente au détail, way-finding.
add a comment

RazorFish, une agence de stratégie interactive de plus de 2000 employés propriété de Microsoft, a beau être en train de fermer certains bureaux aux États-Unis, elle présentait récemment un framework pour applications tactiles de support à la vente au détail suscitant un généreux intérêt depuis mon premier visionnement la semaine dernière.

Razorfashion Retail Experience from Razorfish – Emerging Experiences on Vimeo.

Les points qui retiennent mon attention :

  • Le look « c’est-pas-un-site-web »
  • L’utilisation du multi-touch (qui semble comme bien souvent limité au « zoom par pincement »)
  • Les liens entre les items pour la vente croisée (« cet item irait bien avec ce type d’item disponible dans les modèles suivants »)
  • La liste de souhaits ou de favoris pour garder une trace des items sélectionnés
  • La possibilité de consulter des revues d’utilisateurs en ligne (pour le meilleur et le pire)
  • La possibilité de partager son expérience avec les réseaux sociaux
  • La possibilité d’être dirigé vers une carte du magasin pour localiser rapidement les items sélectionnées
  • La possibilité d’envoyer la carte sur son mobile

Pour moi tout ces points apportent une nouvelle dimension à l’expérience de la vente au détail et montrent l’ouverture du détaillant.

De tous ces points, je crois que la possibilité de partager son expérience de magasinage pour les « tweens » en particulier est probablement la plus sous-estimé en ce moment et celle pouvant avoir le plus de retombées pour les détaillants. Les jeunes veulent l’avis de leurs pairs, sont à l’aise à partager photos et commentaires sur les réseaux sociaux et sont un excellent véhicule pour promouvoir un buzz autour d’une marque ou d’un produit. Leur permettre de le faire à l’intérieur même du magasin sur une interface trippante comme un Iphone mais 100 fois plus grande me semble un pas naturel. Une couche de modération est-elle nécessaire ? À voir.

J’ai entendu parler de 2 beaux contrats dans la vente de vêtements au détail sur le point d’être signés au Québec, dont au moins un sera interactif. Cela pourrait ouvrir des portes et donner des idées…

Intégration des écrans : Faut que ça match ! janvier 21, 2009

Posted by Philippe Gauvin in communication, conseils, contenu, contexte, environnement, intégration.
3 comments

Quand on pense intégration des écrans dans une installation d’affichage numérique, on pense habituellement à des bezels minces, à camoufler ou cacher les fils et parfois à intégrer l’écran au décor, que ce soit un mur, un comptoir ou une vitrine.

On pense moins souvent à intégrer le contenu au décor et c’est parfois là que ça jure inutilement.

2007-04-gold_self_standing

 Bien évidemment, on ne peut pas modifier les couleurs d’une pub commercial ou d’une bande

 annonce de film. Par contre, pourquoi ne pas agencer les modèles servant à présenter les nouvelles et la météo,  les menus, l’horaire des salles de conférence, les cotes de la Bourse ou tout autre contenu où l’arrière-plan est généralement assez statique avec l’environnement entourant l’écran : murs, plafonds, tapisseries, draperies, verdure, qu’importe.

Voici un exemple d’un système en milieu hôtelier.

Simple  non ?

Expérience interactive pour clubs et restaurants avril 6, 2008

Posted by Philippe Gauvin in affichage dynamique, affichage numérique, digital signage, environnement, interactif, interactive.
2 comments

Je suis vraiment un fan des technologies interatives qui nous donnent l’mpression que le futur est aujourd’hui. Une compagnie anglaise du nom de MindStrom propose le IBar, une solution intégrée proposant aux clients de clubs et de bars branchés une expérience différente des 100 virées précédentes.

Une surface de projection s’installant sur tout types de bars, des projecteurs vidéos au plafond et une application reconnaissant la position des mains, bouteilles et autres objets sur et au dessus du bar permettent de faire interagir le contenu avec les objets et les gens aux abords de la surface.

Bref rien de fondamentalement nouveau, mais ici c’est l’endroit où la technologie est utilisée qui est intéressante. L’expérience de bar et de club peut devenir assez répétitive malgré un nouveau décor et un nouveau DJ. Tout nouvelle source de divertissement est la bienvenue, particulièrement quand le staff n’a aucune personnalité. Par contre, ça risque de causer des problèmes de congestion autour du bar… One more excuse to go out 😉

La Baie teste le marketing olfactif de Mood Media novembre 29, 2007

Posted by Philippe Gauvin in affichage numérique, canada, design, environnement, la baie, montreal, mood media, o, olfactif, vente au détail.
add a comment

 dmx_music_main.jpg

Mood Media fait dans le design d’environnement visuel, audio et olfactif et ont des bureaux à Montréal.

Depuis environ un mois, le magasin la Baie du centre-ville de Montréal diffuse, avec l’aide de Mood Media, différentes fragrances sur ses étages pour la période de Noël.

Ainsi, une odeur de forêt émane du rayon des sapins de Noël artificiels, un parfum de roses habille le rayon de la lingerie tandis que des effluves de biscuits au chocolat s’échappent à l’étage côté cuisine.

« Notre direction du marketing était très intéressée par ce concept fortement répandu en Europe, dit Annie Mailloux vice-présidente, ventes, de Mood Media. Les gens de La Baie nous ont approchés avec l’idée de propager des odeurs rassurantes et réconfortantes. »

Selon elle, l’objectif premier de ce type d’intervention n’est pas une hausse directe des ventes. « Trop de facteurs jouent en même temps, comme les promotions, la publicité, etc., pour isoler l’impact précis de l’odeur, indique-t-elle. Mais c’est l’un des éléments qui contribuent à créer une ambiance agréable, ce qui fera que les consommateurs seront enclins à rester plus longtemps et, éventuellement, à dépenser davantage. »

L’opération prendra fin le lendemain de Noël.

Source