jump to navigation

Navori ouvre des bureaux à Montréal ! novembre 16, 2009

Posted by Philippe Gauvin in affichage dynamique, affichage numérique, économie, broadsign, canada, dailydooh, digital signage, emplois, logiciel, montreal, navori.
add a comment

Navori SA annonce aujourd’hui l’ouverture d’une filliale canadienne visant à désservir le marché Nord-américain et c’est Montréal qui a la chance d’accueillir leurs bureaux… et leurs emplois.

Alors que dernièrement le paysage montréalais de l’affichage numérique semble avoir été plus actif du côté de l’intégration et de la création de contenu. grâce à des compagnies comme Intello et Groupe Viva (quoique je tiens à préciser que’Intello utilisent et revendent leur propre solution), la compagnie suisse offre uniquement une solution de gestion et de distribution de contenu. Un choix de plus pour les intégrateurs …

Ce qui est un peu ironique, est bien sûr le fait que BroadSign, qui malgré un siège social au Minnesota a ses bureaux principaux à Montréal, avait annoncé il y a environ 2 ans l’achat de Navori, une annonce qui avait été vue comme un signe de solide croissance pour BroadSign et son développement en Europe. Sans connaître tous les détails, l’annonce avait été faite beaucoup trop tôt et l’achat ne s’était jamais conclu, ce qui avait fait la joie d’Adrian Cotterill du DailyDOOH, amateur de bisbille et de controverse.

Sans bien connaître leur produit, on m’en a vanté la simplicité d’utilisation à quelques reprises.

Ils ont 2 postes d’ouvert, soit celui de Directeur du Développement des Affaires et Associé des Ventes.

Bonne chance à Navori et félicitations pour le choix de Montréal ! Ça devrait insufler un peu de vitalité dans l’écosystème de l’affichage numérique à Montréal, espérons le.

Publicités

Broadsign monte ou descend ? mars 25, 2009

Posted by Philippe Gauvin in affichage numérique Québec, broadsign.
add a comment

Les temps sont durs pour tout le monde et j’étais donc bien content de voir dans DailyDOOH, qui a plutôt tendance à taper sur BroadSign, que la nouvelle équipe de vente Européenne de BroadSign était sur le point d’annoncer un contrat d’importance, ravi à un compétiteur. On y indique aussi que l’équipe Européenne va très probablement s’aggrandir pour pouvoir supporter les déploiements en Europe, une nécessité pour BroadSign.

J’ai travaillé pour BroadSign à Montréal et j’ai un sincère respect pour ce qu’ils tentent d’accomplir.

Je fus donc un peu déçu de voir quelques minutes plus tard qu’un des vice-président, Jeff Dalhstrom et la top vendeuse BroadSign 2008, Angela Van Camp, avait tout deux quitté le navire pour PopStar Networks, un compétiteur dont je n’ai jamais entendu parlé.

Bonne chance à tous !

Plateformes de réservations et d’achats d’espace médias en en affichage numérique février 5, 2009

Posted by Philippe Gauvin in affichage numérique Québec, booking, broadsign, DOOH, placement publicitaire, planification, publicité.
add a comment

Le nombre de plateformes permettant de réserver et d’acheter du temps médias sur des réseaux d’affichage numérique a explosé durant les derniers mois. Le but principal étant de faciliter l’achat du média par les grands annonceurs et permettre des campagnes nationales.  arton30

Une des premières offres du genre est venu de SeeSaw Networks. Pour faciliter l’achat, Seesaw a des ententes avec une quarantaine (40) de réseaux et offre un seul point de contact pour réserver sur l’ensemble ou une partie de ses réseaux. L’offre représente 50 millions d’impressions (…) par semaine.

AdCentricity, offrant un service similaire à Seesaw depuis quelques années, a récemment lancé sa plateforme de réservation en ligne nommé AdVenue, représentant 80 réseaux et totalisant 200 000 écrans.

NeoAdvertising a lancé, presqu’à la même date, BookingDOOH, une plateforme qui permettra bientôt de réserver, acheter et mesurer sur l’ensemble des réseau de Neo, un total de 100 000 écrans et un auditoire hebdomadaire de 11 millions. Neo entend par la suite ouvrir cet plateforme à d’autres (…) réseaux.

Posterscope, un acheteur média cette fois, se targuant de contrôler 43% du marché out-of-home digital et non-digital en Grande-Bretagne, a aussi lancé un outil du même type.

Enfin AdSemble facilite la planification et l’achat sur un regroupement de 14 000 emplacements.

Du côté des fournisseurs de solutions, certains clients et partenaires de BroadSign testent présentement l’API de leur plateforme devant être lancé durant le premier trimestre de 2009. L’API donnera accès à un éventail de fonctions de la plateforme de BroadSign en web services (donc sans avoir recours à leur interface standard), dont les fonctions de gestions de clients, d’inventaire, de réservations, d’achats et de planification. BroadSign a certainement une des plateformes les mieux adaptés à la vente de publicité sur des réseaux d’affichage numérique et il sera intéressante de voir comment SeeSaw, Neo (dont la grande majorité des réseaux utilise la plateforme de BroadSign) et d’autres arriveront à automatiser la réservation, l’achat et la planification de média sur des réseaux BroadSign à l’aide de l’API BroadSign Open. Il est bon de noter que BroadSign représente à eux seuls environ 15 000 licenses réparties sur 120 réseaux.

Je prédis un avenir intéressant à ces différents outils de planification qui, si conçu en restant aussi agnostique que possible par rapport aux solutions gérant les réseaux, pourrait survivre au déclin possible de solutions de distribution conçues exclusivement pour l’affichage numérique (pensons Open Screen Project).

Broadsign conduit un audit avec la technologie d’Arbitron février 14, 2008

Posted by Philippe Gauvin in affichage numérique, affichage numérique Québec, broadsign, canada, digital signage, montreal.
add a comment

arblogo_lhm21.gif

Tous les La majorité des fabricants de logiciel d’affichage numérique fournissent des rapports indiquant la fréquence de diffusion du contenu et de la publicité, mais comment vérifier leur validité ? Arbitron utilise des détecteurs capables de capter un signal sonore inaudible à l’oreille humaine encodé dans le contenu joué sur un réseau. Cette technologie leur permet ensuite de comparer leurs résultats et ceux du logiciel de diffusion. Broadsign ont annoncé qu’ils étaient à tester cette technologie qui devraient amener un argument de plus aux vendeurs d’espace publicitaire sur les réseaux d’affichage numérique.

4.5 semble un chiffre rond pour Broadsign novembre 28, 2007

Posted by Philippe Gauvin in affichage numérique, affichage numérique Québec, broadsign, canada, china, chine, digital signage, inde, india, logiciel, montreal, screens.
1 comment so far

 logo_broadsign.jpg

Après avoir récemment annoncé un investissement de 4.5M$ pour Montréal, c’est en Asie que le leader des logiciels pour ADN investit maintenant 4.5M$. Ils ont récemment gagné une soumission pour un réseau de 300 écrans en Inde, devançant une vingtaine de compétiteurs, qui devrait croître rapidement.

Selon Rick Engels, CEO de Broadsign, beaucoup de magasins au détail ouvrent leurs portes en Inde et incluent l’ADN dans le plan de départ, facilitant ainsi le processus d’installation. La classe moyenne de l’Inde inclut  250 M de personnes et est en pleine expansion.

Le centre de support de Broadsign à Montréal offre du soutien technique jour et nuit en 10 langues et dans plus de 25 pays. La Chine et l’Inde sont ainsi de « petits » ajouts pour l’entreprise 😉
Source

Broadsign investi 4.5 M$ à Montréal novembre 8, 2007

Posted by Philippe Gauvin in affichage numérique, affichage numérique Québec, broadsign, canada, digital signage, investissement, logiciel, montreal, narrowcasting, québec, software.
1 comment so far

broadsign_logo.jpg

Broadsign annonce un investissement de 4.5 millions en recherche et développement pour leur bureau de Montréal. Un nouvau chairman a aussi été désigné en la personne de M. Richard Boudreault. M Boudreault arrive avec une solide feuille de route ayant participé au succès de SOFINOV, Oerlikon Aerospace et du Centre de Technologies Aérospatiales.

Des excellentes nouvelles de la part de Broadsign après le déplacement de leur siège social au Minnesota.

BroadSign appoints new chairman and invests $4.5 million in Montreal facilities
Digital Signage Software Provider Plans to Double Workforce in Montreal
Next Year
MONTREAL, Nov. 6 /CNW Telbec/ – BroadSign Canada Inc., announces that its
parent company, digital signage software provider BroadSign International Inc.
(« BroadSign »), appointed top technology expert Mr. Richard Boudreault as
chairman of the Board of Directors and will invest an additional $4.5M in its
facilities located in Montreal, Quebec.
BroadSign will use the new investment to expand the research and
development department and reinforce the company’s customer service and
support infrastructure in Montreal. The company also plans to build a new call
center and expects to double its Montreal-based work force from 30 to
60 employees in 2008. Most of the new hires will be dedicated to ensuring
BroadSign continues to provide the highest-quality support services to its
growing base of digital signage network customers.
« Montreal offers a wealth of development and support resources, as well
as a friendly business environment for a technology company like BroadSign, »
said BroadSign President and CEO Rick Engels. « The city has already proven to
be an excellent source of digital signage technical talent. »
New Chairman Richard Boudreault brings a strong background in start-up
and development-stage technology ventures to the board. He has held
technology-related positions in organizations including SOFINOV, a subsidiary
of Caisse de dépôt et placement du Québec, Oerlikon Aerospace, and the
Aerospace Technology Center. He has also been an active member of over
20 boards for both private and public companies.
Boudreault holds an MBA from Quebec’s Sherbrooke University, a Master of
Engineering from Cornell University and a degree in Physics from the
University of Montreal. He is Fellow of several learned societies and
academies.
« I am honoured to become Chairman of the Board at Broadsign and I have
already started working with other directors and Broadsign’s managers to
further expand the market share and strengthen the company’s positions to the
leading software provider for the industry, » said Richard Boudreault.