jump to navigation

Vers le creux de la vague octobre 1, 2008

Posted by Philippe Gauvin in affichage numérique, analyse.
Tags:
trackback

À moins que vous soyez de retour de vacances sans nouvelles des mondes financiers depuis quelques semaines, je ne vous apprendrez rien en affirmant que la situation a déjà été plus rose.

L’industrie de l’affichage numérique était connu comme relativement difficile selon les secteurs et ça ne semble pas s’améliorer pour plusieurs. 

Suite à l’article sur DailyOOH où on parle d’un premier gros joueur américain sur le bord de la fin (le nom n’est pas spécifié, mais allez lire les commentaires où tous essaient de deviner, ça vaut la peine), l’annonce sans fondement réel que BroadSign se retire d’Asie, l’annonce de Planar a mis CoolSign, sa division logicielle acquise récemment pour 46M$, en vente pour 20M$ et l’annonce que le CEO de Ronin démissionne alors que leur action est en chute libre depuis juin dernier, on pourrait se demander où ca va se terminer. La période de nettoyage a débuté, voyons voir qui en sortira gagnant et dans quelles conditions. Enquii de son côté est aller chercher 18M$ de plus en financement, chose qui risque d’être plus difficile dans les prochains mois.

AJOUT: Et j’oubliais que Focus est sous le Chapitre 11 et a été retiré du Nasdaq.  

On peut s’attendre dans les prochains 12-18 mois que plusieurs petits réseaux bien montés et efficaces soient rachetés à rabais après avoir manqué de cashflow et que plusieurs vendeurs de logiciels mineurs disparaissent. Les premiers seront intégrés à des réseaux plus importants et les clients des seconds seront bientôt à la recherche d’une nouvelle solution logicielle.

La production de contenu devrait rester une activité rentable tout comme l’installation de systèmes en magasins. Le nombre d’installation ne devrait pas augmenter même peut-être diminué, sauf dans des secteurs où l’augmentation des ventes est essentielle en ce moment, comme chez les concessionnaires automobiles. À condition qu’ils ne décident pas de s’en tenir aux médias qu’ils connaissent déjà et sous-estiment l’importance de communiquer avec leurs clients lorsqu’ils sont dans la salle de montre et qu’ils doivent conclure la vente. 

Si vous arrivez avec un projet permettant à une compagnie médiatique existante de diminuer ses coûts en convertissant du statique en numérique, il y a peut-être une belle opportunité en devenir. Suffît de pouvoir mettre tous les blocs en place et d’arriver avec un package bien ficellé à un coût qui se rembourse en 18 mois…

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :